Le chemin vers le clavier

Des semaines que j’essaye de trouver les mots pour mon prochain article.

Je reprends timidement les commandes de mon blog parce que certaines d’entre vous m’ont demandé des nouvelles et que je me rends compte ne pas avoir écrit depuis quelques temps.

Les news
La première échographie a eu lieu le 29 janvier dernier avec notre cher Prof. Nous avions la boule au ventre, certains d’assister à un revirement de situation comme on lit trop souvent sur les blogs des copines. Le Prof est arrivé, m’a demandé les résultats de prise de sang pendant que nous courrions marchions dans le couloir. « Des symptômes? Des saignements? », je lui ai répondu que tout semblait aller. Mon homme m’a lancé un regard inquiet avant que je ne rentre dans la petite pièce pour enlever le bas. L’écho a commencé avec une masse noire. Je savais (pour avoir passé pas mal d’échos avec ma chienne quand elle était gestante) qu’il s’agissait d’un sac, mais je ne voyais rien à l’intérieur. Le Prof nous expliquait que c’était le sac contenant le liquide amniotique etc, et dans mon fort intérieur je me répétais « dis moi qu’il y a quelque chose à l’intérieur ». Il a poursuivi avec « et voilà un embryon de taille normale avec une activité cardiaque ». Un moment de pause… Il me regarde et me demande combien d’embryons ont été transférés, je lui réponds deux. « Voilà le deuxième » me répond le Prof en faisant apparaître notre deuxième embryon. Mes yeux pleurent, mon homme pleure aussi du haut de son petit tabouret à l’autre bout de la pièce. Il est loin, trop loin, j’aimerais prendre sa main. Les seuls mots qui sortent de ma bouche sont « ho putain » (première fois que j’écris un gros mot sur mon blog sans le brouiller). Sur le coup le Prof ne savait pas si c’était une bonne ou une mauvaise nouvelle. Je lui ai simplement répondu « c’est merveilleux ». Nous sommes sortis du cabinet avec notre banderole de photos. Nous étions heureux, rassurés, assommés. Le Prof nous a dit au revoir. Ça ressemblait à un adieu. Il nous a donné quelques consignes pour le suivi et nous a dit qu’il voulait impérativement un faire part pour sa collection.

Les annonces
Joies, surprises et déceptions on été les maîtres mots de ce qui a suivi. Forcés de constater que mon ventre s’arrondissait à vitesse grand V, nous avons fait le tour de nos familles respectives et de nos amis pour annoncer la grande nouvelle. Beaucoup on pleuré. Tous ces gens qui nous avaient suivi de près ou de loin qui ont été touchés par notre voyage et qui nous souhaitaient cette issue favorable depuis longtemps déjà. Des moments de joie partagés en famille autour de la bouteille de Dom Perignon de mon père pour laquelle je me suis octroyée une cuillère à café. L’annonce faite à ma grand mère sous le grand sapin de Noël. Mon autre grand mère en pleurs me disant « on a droit de pleurer de joie.. à condition d’avoir un mouchoir ». Des bouteilles de champagne avec les copains autour d’une minuscule table de cuisine pendant un atelier « fourrage de dinde » le 31 décembre. Pour la première fois depuis 6 ans, ce Noël j’ai respiré, j’ai vécu, j’ai kiffé!

Et puis il y a eu les autres… Ceux qui ont toujours le mot pour te mettre mal à l’aise. Ceux qui arrêtent de te parler lorsque tu décroches ton sésame (et oui, il y en a). La femme d’un pote qui a dit « des jumeaux quelle horreur ». Les réflexions qui font plaisir comme celle de la grand mère de mon homme qui nous a dit « comme quoi quand on arrête d’y penser » et sa variante faite par une copine « comme quoi vous avez bien fait de vous inscrire pour une adoption ».

Et puis il y a les surprises comme deux anciennes amies avec qui les liens étaient presque rompus qui se sont toutes les deux mises à pleurer lorsque nous avons annoncé la nouvelle. Surprenant.

La vie
Comme je l’ai dit dans mon message précédent, je n’ai pas pour but de dévier sur un blog de puériculture alors je vous passerai mes problématiques de nausées, de poussette double, de changement de bagnole et de mode de garde. Je vous dirai juste que je vais bien. Que je prends confiance en l’avenir et que je me sens indestructible (à tendance limace quand même). Je regarde ce ventre arrondi. Déjà bien gros pour un début de 3ème mois. Pour l’instant ces enfants sont une notion un peu abstraite. La prochaine échographie est programmée pour le 3 février prochain. D’ici là je continue de serrer les fesses et de croiser les doigts.

Publicités

30 réflexions sur “Le chemin vers le clavier

  1. J’aime lire de si jolies nouvelles… 🙂
    Bon courage pour les nausées et les soucis d’organisation. (Si tu cherches une nounou qui vient à domicile… Je suis là 😉

  2. Fantastique ! Je suis si heureuse pour tous les 2 ! J’en ai les larmes aux yeux !
    Courage pour les nausées et autres désagréments ! De mon côté ça commence à se calmer…
    Des bises !

  3. Que du bonheur de te lire ma belle 🙂
    on pourra se raconter nos histoires de vie malheureuse de futures maman de jumeaux 🙂
    pleins de bises

  4. Sa fait plaisir de te lire et de lire de super nouvelle comme sa félicitations vous devez être tellement heureux ! Pourrai tu me laisser un mail avec l adresse du centre ou tu a été suivi sa ma l air tellement bien … merci d avance à bientôt biz

  5. Bonjour

    Je suis très heureuse pour vous. Depuis la fin de l l’année, je jetais un coup d oeil à ton blog me disant pas de nouvelles bonnes nouvelles. Moi aussi suite à ma Fiv 2, j attends des jumelles, j en suis à 34 sa.

    Je vous souhaite le meilleur. Bonne continuation !!!
    Bises

  6. ❤ je suis tellement heureuse pour vous. Je n'ai rien d'autres à rajouter, sauf que je veux continuer de te lire. Si tu ne te sens pas de poster, envoie moi un mail 😉 quel bonheur en tout cas (pour les annonces, la grossesse c'est comme le mariage: ça fait un tri)

    • Par contre, j’aime pas la réflexion « des jumeaux, quelle horreur! » parce que même si ce n’est pas le rêve de tout le monde, je vois pas le besoin de vous faire croire que vous n’avez pas à en être heureux.

  7. Que ça fait de bien de lire de bonnes nouvelles comme ça !
    On ne pourra jamais échapper aux remarques qui blessent, malheureusement.
    Bisous et vivement la prochaine écho

  8. 2 bebes pour 2 fois plus de bonheur, et après avoir attendu 2 (?) fois plus que la plupart des femmes !!! On ne se connait pas mais je suis très contente pour toi !!! Je te souhaite le choix du roi pour couronner le tout !! Des bisous !!

  9. Quelle nouvelle, je suis vraiment heureuse pour vous 2.
    Des jumeaux c’est juste TROP la classe.
    Des bises et prends bien soin de toi.

  10. Quelle merveilleuse nouvelle! 🙂 Des jumeaux, c’est fantastique!

    (Je me rappelle encore la pointe de déception à l’écho des 12SA, quand on nous a dit qu’il n’y en avait qu’un. Evidemment, on est les plus heureux du monde. Mais on ne sait pas si notre puce restera fille unique, si nous pourrons réaliser notre rêve d’avoir au moins deux enfants.)

    2 d’un coup, c’est que du bonheur!! Je reste croisée pour toi.

  11. Ex-PMette et maman de jumeaux, je vous suivais en sous-marin depuis quelque temps, mais pour une si belle nouvelle, je ne peux que sortir de mon silence et vous adresser toutes mes félicitations! Je vous souhaite plein de bonheur pour cette nouvelle étape qui commence.

Envie de me dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s