Point mort

Les phases « up » et les phases « down down down »…

20140520-130850-47330165.jpg
Même sans la PMA le jeu des montagnes russes continue. Le super job devient stressant. Les objectifs sont revus à la hausse continuellement, les prises de bec commencent. Les patrons compréhensifs deviennent oppressants. J’ai soudain envie de tout lâcher…

Je sais que c’est une mauvaise passe et que de beaux jours reviendront mais pour le moment je suis juste fatiguée. J’ai tellement donné à cette entreprise: tout mon temps et toute mon énergie.
Et là je dois avouer que j’ai juste envie de me laisser aller…

Autour de moi les Pmettes quittent le quai. Un copine a accouché aujourd’hui. Je suis ravie pour toute, mais intérieurement je redoute de rester là à attendre ce p***** de train qui ne viendra jamais.

Ce n’était qu’une phase « down » comme les autres. Mais j’avais envie de venir l’exprimer ici.

Publicités

33 réflexions sur “Point mort

  1. Comme je te comprends…
    Idem au boulot. Idem pour tous ces trains qui passent…
    J’ai de plus en plus de mal à être « heureuse » pour les copines de galère. Peut de rester la dernière, toute seule sur mon quai… C’est dur, surtout quand on sait que 50% des couples en PMA en sortiront sans enfant… Pourvu qu’on ne fasse pas parti de ce côté des stats…
    Avec les beaux jours qui arrivent, peut-etre qu’une bonne balade en moto te ferait du bien ?
    Ou un petit craquage pour une belle paire de chaussures ? 😉
    En tout cas, merci d’avoir partagé avec nous ta phase « down », perso ça m’aide à me sentir moins seule, et à moins culpabiliser de mon ressenti…
    Des bisous de soutien.

  2. Bon courage Alice. Je suis exactement au même point que toi: un déluge de bonnes nouvelles et même si on est heureuses pour elles eh ben c’est vachement dur de rester à espérer. J’espère de tout coeur que la roue va tourner (en not’ faveur hein tant qu’à faire…) la bise,

  3. Je te souhaite de trouver ton juste equilibre et que le train vient te chercher bientot ..il s arretera tu verras …

  4. courage miss, c’est pareil de mon coté toutes ces bonnes nouvelles me foutent un peu le cafard…on est contente mais on a peur en même temps…merci de partager comme dit titine, on se sent moins seules
    pour le boulot ben je comprends faut s’accrocher (et puis tu les envoie ch*e* en pensée hein c’est déjà ça ;-))

  5. *Un lapin blanc vient se coller contre toi et met sa patte dans ta main.* Tu n’es pas seule sur ce quai. Même si on voit les copines qui étaient comme nous il y a 1 an se faire plus rares sur ce quai à la c*n. Courage pour le boulot. Bisous

  6. Oui ce quai, quelle galère, quand on y est plusieurs possibilités : rester là, plantée!Prendre le train! Prendre l’escalier!
    J’ai quitté le quai par les marches et : quel bonheur…je ne l’aurai pas cru. Oui c’est bien ce quai le supplice, l’attente, l’impression d’être boulonnée par les pieds et de ne pouvoir que constater les va-et-vient nous frollant…
    Encore, l’écho du sifflet des trains me piquent parfois le cœur, c’est humain, c’est normal.
    Je te souhaite bien sûr d’y monter mais sache que l’on sous estime ses ressources, le bonheur tu le veux, tu l’auras. (je te le dis même si sans doute tu n’es pas prête à l’entendre en ce moment)

    • Tu as entièrement raison. Le hasard a fait que j’ai eu accès aux commentaires de mon blog avec plusieurs mois de retard. Aujourd’hui la sérénité est revenue et je suis de nouveau « prête à l’entendre ». Merci

  7. J’ai la même phase down et ce même foutu quai à attendre le train.. Mais ici aussi je trouve parfois merveilleux mais également difficile ce quai qui se vide, dans la vie réelle et la blogosphere… Plein de courage pour le boulot !

  8. Je te comprends, moi aussi j’ai si peur de rester sur le quai toute ma vie mais allez y a pas de raison, on va toutes y arriver sinon on a qu’à se réunir en gang et aller casser la gueule à DNLP, non mais!!!

  9. Ce sont des phases difficiles, et comme le temps de la pma est lent, ça n’arrange pas les choses j’ai le sentiment. J’espère que ca va un peu mieux, doucement, et qu’exprimer cela ici t’as fait le plus grand bien. Bisous

  10. S’exprimer soulage et s’il y a bien un endroit ou tu peux tout dire c’est bien ton blog! J’espère que cette phase down ne durera pas longtemps.
    Des bécots.

  11. Ahhhhhhhhh … les phases down …
    Personnellement, il suffisait que je me dise combien je gérais bien, pour me prendre le coup de boomerang dans les jours qui suivaient. J’ai donc choisi de changer de méthode: les phases down, je les accepte.
    Comment pourrait-on passer au travers compte tenue des parcours que nous avons entamés? Il faudrait que nous soyons bien insensibles pour gérer notre quotidien, le boulot qui saoule, les familles qui se forment, les questionnements des uns et des autres… Et tout cela, sans broncher.
    J’espère que tu es dans la phase up au moment où j’écris ces mots et surtout, laisses tes émotions débordées. Au final, c’est bon pour le moral!
    Bises de soutien xxx

  12. Bonjour Alice
    J ai début décembre affronter le verdict et faire le deuil d’un enfant biologique. Je suis en attente de don d’ovocytes et tout comme toi j ai créé un blog pour patienter, espérer, s’impatienter, désespérer mais aussi et surtout rigoler créer et exister en parallèle d’un tel parcours.
    j aimerais échanger avec toi si tu le souhaites. don-des-fees-meres.blogspot.fr ou dondesfeesmeres@gmail.com
    j aime ta façon d écrire.

Envie de me dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s