Interrogations

alice10.jpg

Il y a pas mal de temps que je songe a cet article, restait à prendre le temps de mettre des mots sur mes pensées.

J’étrenne ici une nouvelle catégorie « Votre avis m’intéresse », alors comme le nom l’indique je vous prête un petit bout de mon chez-moi si vous souhaitez venir partager votre expérience. N’hésitez pas!

Je sillonne pas mal la Blogosphère ces derniers temps et, les filles, vos articles me font réfléchir, voici les premiers sujets qui me viennent:

PMA et boulot

  • J’ai lu récemment un article de Bichon Rose intitulé Entretien d’embu(a)uche, cet article a engendré pas mal de questions. Comment gérer un plan de carrière avec les projets de bébé lorsqu’ils restent invariablement a l’état de projets? Comment envisager sa vie professionnelle autour de la PMA?
  • Je prends l’exemple que je connais le mieux (le miens 🙂 ): je suis restée pendant des années à un poste qui ne me plaisais pas plus que ça en attendant « que ça vienne ». Je me disais qu’après avoir eu mon enfant je chercherais un autre job. La suite on la connais toutes: le ventre qui reste vide, le temps qui passe, le job qui nous intéresse de moins en moins. Que faire? Lâcher? Mais si ce cycle était le bon?
  • Et lorsque le cas d’une recherche d’emploi se présente (comme pour Bichon Rose), que répondre à un recruteur qui vous pose la question qui fâche? Etre franche avec un parfait inconnu (qui ne comprendra certainement rien à ce que vous ressentez) et mettre en péril l’entretien?
  • Comment se projeter dans un nouveau boulot lorsqu’on prévoit déjà sa prochaine FIV/IAC et que l’on se dit que c’est peut être la bonne.
  • Ces réflexions sont venues la semaine dernière lorsqu’un cabinet de recrutement m’a téléphoné. La dame que j’ai eu en ligne m’a parlé d’un job (le genre d’occasion qui ne se rate pas) et je l’ai rencontrée pour un entretien. A la question des enfants j’ai tout simplement répondu que pour le moment je privilégiais ma carrière professionnelle (bouh la vilaine menteuse). Elle m’a demandé mes disponibilités si jamais l’embauche se faisait: « Et bien pour tout vous dire, je pense ne pas pouvoir accepter le poste avant un bon mois, le temps de faire ma prochaine FIV de boucler mes dossiers en cours ».

Et quand « ça » marche

  • En ce moment les positifs fleurissent sur la toile et je ne peux pas m’empêcher de remarquer à quel point vous êtes discrètes et précautionneuses.
  • Il y a d’abord (je pense) une part de pudeur par rapport à celles qui attendent encore le train. Je trouve ça gentil, même si de mon côté je considère les annonces de grossesses PMA comme pleines d’espoir pour toutes les nullipares comme moi. Apprendre que les copines de galères ont enfin des taux positifs ça me booste, m’euphorise. D’une certaine manière je me serais sentie mal d’être enceinte avant certaine d’entre vous. Je sais, c’est nul, mais je considère que ce n’est pas « mon tour »… Je pense à trois personnes en particulier que je suis depuis très longtemps et qui ont la chance de tenir un petit bout d’espoir dans leur ventre depuis quelques semaines: Plume, WaitingLine et Lily (les brouettes). Pour toutes les autres je vous souhaite sincèrement d’avoir de beaux positifs le plus rapidement possible!
  • L’autre facteur, le plus évident, c’est que l’on est jamais à l’abris d’un incident. Et ça, c’est un aspect que je ne connais pas. Et oui, en nullipare que je suis (nulligeste fonctionne aussi), je n’ai jamais connu l’ombre d’un soupçon de début de grossesse. Une fois j’ai fait un test de grossesse positif mais la ligne était tellement claire que ça paraissait louche. Je n’ai même pas eu le temps de faire un test sanguin, en un battement de cil c’était fini et les vilaines sont revenues. Que dire? A la limite je préfère encore cela. C’est comme si mon corps et moi on avait fait un pacte: pas de feintes, pas de fausses joies, pas de raisons de s’extasier d’un début de grossesse pour que tout s’arrête ensuite. Moi, Alice la nullipare, réglée comme une montre Suisse. J’ai plutôt tendance à avoir de l’avance mais jamais de retard, jamais de doute, rien, nada, niet, que dalle…
  • Alors pour toutes celles qui ont connu les faux espoirs: est-ce qu’un jour on devient sereine? Chacune d’entre vous a l’air de vivre sa grossesse au jour le jour sans trop parvenir à se projeter. Alors dites-moi les filles: quand est-ce que l’on se prend à être optimiste? Quand est-ce que l’on a le droit de dire que toute cette merde est enfin finie et que l’on a enfin droit au bonheur?
  • Je rajoute un article qui m’a beaucoup touché, celui de Faithfullyyours sur son blog Un jour mon bébé viendra. Il s’appelle « C’est mon fils ». Comme quoi le parcours n’est jamais totalement terminé.

Au plaisir de vous lire.

Ci-dessous le lien vers une chanson de Nick Cave qui me touche beaucoup:

Publicités

7 réflexions sur “Interrogations

  1. J’avoue que je me pose encore les questions en ce qui concerne le boulot. C’est très difficile, pour le moment mon chéri est encore en recherche d’emploi, et la question fatidique me gêne toujours autant. Je vis ça comme ci les recruteurs entrent dans notre intimité. Pour ma part, la question n’a pas lieu d’être, mais la question est posée à chaque fois… Je ne sais pas si il faut être franc, je penche plutot pour la vérité déguisée « on préfère attendre un cdi pour avoir un enfant » je trouve ça pas mal. Pour ce qui est de la projection dans un nouveau job, c’est vrai que l’on pense dejà à la prochaine fiv ou iac, iad, etc … mais dans le cas où mon cheri trouve prochainement un job, on attendra que la période d’essai soit passée pour reprendre une fiv, on aura l’esprit plus reposé.

    Je ne sais pas si on arrive à être sereine après les faux-espoirs, je n’ai jamais connu ça.
    Je sais juste que même enceinte, je ne crois pas que je serai sereine, je le serai qu’une fois mon enfant dans les bras.
    Il y a souvent des petites choses de la vie, boulot, dans la rue, etc … qui nous rappelle nous difficultés, ou qui nous « oblige » à nous justifier, je trouve ça épuisant à force.

    (je ne pensais pas être citée un jour dans un blog 😉 )
    A bientot, bises

  2. Merci pour ta réponse.
    Je suis bien d’accord avec toi à propos de l’obligation de se justifier. C’est usant!
    Tu nous tiendras au courant pour les suites de ton entretien (moi je serai en entretien lundi).

  3. De rien 😉
    C’est mon chéri qui cherche un emploi, moi non.
    L’entretien n’a rien donné, malheureusement ….
    Je croise les doigts pour ton entretien de lundi.
    Bises

    • Ha oui pardon.
      Je n’avais pas tout compris: je pensais que Bichon Rose parlais d’elle a la troisième personne comme la fille 🙂
      Désolé je suis bête. Donc je souhaite à ton chéri de trouver rapidement!

  4. J’ai eu aussi le souci de ne pas être bien au travail. J’ai pensé à changer… Et puis avec la PMA qui a débarqué, je n’ai pas bougé. Cela dit, j’ai un grand avantage : je peux parler franchement avec mon patron et il m’a accordé le temps nécessaire à la PMA, sans concession. Ça fait que bon, c’est bien pratique, et que je peux faire ce chemin « sereinement » du point de vue du boulot. Alors pour l’instant je supporte ; pour la suite, on verra. Advienne que pourra 🙂 Je ne suis pas certaine qu’il y ait une bonne réponse dans ce dilemme.

  5. Bonjour,
    Je viens de découvrir ce blog, dans lequel on se reconnaît toutes. Je me permets donc de répondre à cette question car je suis dans cette situation: dans un boulot qui ne me plaît pas, et pour lequel j’attend un ventre rond pour dire bye bye tchao. J’ai décidé de rester à ma place car je n’ai pas de chef tyrannique. Ce n’est pas non plus bisounours land, le boulot ne m’interesse pas, c’est à + d’une heure de chez moi. Mais mes horaires sont flexibles (pas mal pour caler acupuncture/PDS/écho/RDV gygy/etc…) et j’ai un salaire qui tombe tous les mois. En attendant, je vis un peu par procuration avec mon mari (qui aime son taf mais va peut-être ne changer – je m’imagine à sa place), et je me focalise sur le futur, ce que je vais faire si je suis enceinte ou que cela ne marche pas 😉

Envie de me dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s