De tout et de rien

Capture d’écran 2013-03-05 à 14.09.42

  • Paresse:

En ce moment j’ai ce besoin irrépressible de dormir! Ces quatre dernières semaines je n’ai pris qu’un seul weekend à cause des dossiers qui s’accumulent sur mon bureau. Cela dit, j’ai du boulot, tant mieux, mais je suis quand même fatiguée physiquement et j’aimerais bien lever le pied. C’est pourquoi mon homme et moi avons prévu un weekend à la montagne. Grand air, soleil, neige… Je crois qu’en ce moment tout ce dont j’ai besoin c’est d’être loin de la maison. Je rêve de faire une longue ballade et de regarder ma chienne sauter dans la neige. Vivement vendredi pour le top départ.

  • Avarice:

La PMA me donne envie de compenser! Compenser par des choses matérielles, des petits cadeaux (je sais que ce n’est pas bien…). Lorsque le diagnostique d’infertilité est tombé: j’ai acheté une moto… Je sais, c’était vraiment du délire. Mais au delà du cadeau en lui même il y a toute la symbolique qui est derrière. Pour moi rouler avec cette moto c’est la liberté d’aller où je veux, et puis cette sensation d’être vivante! Ce vent qui me fouette, cette impression de contrôle sur ma vie. Et puis la moto c’est ce qui me relie à mon Papa que mes frangines n’ont pas.

Suite à la FIV, je me suis aussi fait un cadeau qui pour moi est riche de sens: la petite Matriochka qui est en photo. Cette petite poupée russe en pendentif que j’ai vu sur un célèbre site de vente en ligne cette semaine. Depuis le début de la PMA je cherche un objet digne de sens, un petit grigri que je porterai comme un fétiche. Mon amie S. m’a parlé de sa poupée de fertilité, pendentif qui lui vient d’un pays d’Afrique (je ne sais plus où exactement). Elle a dit qu’elle me la prêterait, mais je voulais la mienne à moi. Lorsque j’ai vu cette poupée elle était tout ce que je cherchais: un symbole de féminité, de fertilité, de maternité. Signe du destin ou non, j’ai commandé la dernière qui était disponible sur le site.

  • Envie:

C’est dingue comme toutes les grossesses peuvent me mettre hors de moi. Dès que je vois une femme avec un ventre rond ou avec une poussette je deviens une peste. L’autre jour dans la salle d’attente de SuperDoc il y avait une mère et son nouveau né. J’ai pris grand soin de les éviter du regard, même lorsqu’elle est entrée avec le sourire et qu’elle s’est assise à côté de moi. Cette femme était tout simplement splendide… elle transpirait de bonheur, elle irradiait. Lorsque je suis sortie du cabinet elle était derrière moi et je lui ai quand même tenu la porte. Ce simple geste a eu l’air de lui faire tellement plaisir. Elle était sur son nuage de bonheur et ma mauvaise foi n’aurait jamais pu entacher sa joie. Elle était tellement belle… elle m’a énervé. Les seules grossesses pour lesquelles je ressens encore un peu de joie sont celles des filles de PMA. Comme quoi il me reste encore un soupçon d’humanité. D’ailleurs je croise toujours les doigts pour Waiting Line et Lily pour que les nouvelles continuent à être bonnes.

  • Gourmandise:

Doudou et moi avons décidé de nous mettre au régime. Bonne blague! Nous n’avons pas forcément de poids à perdre mais plutôt un équilibre à retrouver. Nous essayons déjà de ralentir le rythme sur l’alcool. Pas facile puisque nous sommes souvent invités, mais pour le moment nous essayons de nous y tenir. En attendant vivent les sodas light et les jus de fruits frais!

  • Colère:

Colère lorsque je suis allée voir mon assureur la semaine dernière et que sa secrétaire devenait insistante sur le fait que je n’ai pas encore d’enfant. Colère quand je sors comme une grosse bombe que j’ai appris l’échec de ma FIV quelques jours avant. Colère lorsqu’elle me parle de sa difficulté à avoir son deuxième enfant, de sa stimulation sur cycle naturel et de sa grossesse spontanée du cycle suivant. COLERE lorsqu’elle me lâche la boule puante « de toute façon j’ai bien compris que tout ça c’était dans la tête »… Je ne suis pas pour la violence, mais j’ai eu envie de la gifler!

Autre raison de ma colère: la grande distribution. Lorsque je découvre en faisant mes courses que les tampons sont rangés dans le rayon maternité en face des bodys et des couches. La boîte de tampons.. c’est quand même (après le compte rendu de la prise de sang) l’objet qui te flingue le moral juste après un échec PMA. Les personnes qui agencent les rayons n’ont certainement jamais vu le rapport entre ces objets. Cela dit j’ai aussi remarqué dans ce magasin que les sodas light étaient rangés en face de la bière et que les gâteaux de régimes se faisaient narguer par les biscuits au chocolat… Je vais peut être simplement changer de magasin!

  • Orgueil:

Je recommence doucement à prendre confiance en moi après les récentes épreuves. Avec Doudou nous rions des autres, c’est notre façon à nous de nous sentir plus forts. L’équipe est de nouveau soudée et ça fait du bien!

  • Luxure:

Héhééééééé. Je n’approfondirai pas le sujet plus que ça. Mais je dirai simplement: youpie qu’il est bon de ne plus être sous l’emprise du Go*nalF et de ses copains Utro et compagnie. Quel plaisir de redécouvrir la conscience de son corps. Un corps de femme et pas de rat de laboratoire. Cette pause nous fait le plus grand bien.

Demain RDV avec SuperDoc pour démarrage du protocole FIV 2! A suivre.

Publicités

Envie de me dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s