Avec tact

275751678_small

Il y a une chose que je maîtrise parfaitement: c’est l’art d’éviter une conversation gênante.

En quatre ans d’essais infructueux nous avons eu le droit de répondre une centaine de fois à la question qui fâche: « et vous, quand est-ce que vous allez vous décider à nous faire un petit?  » Nous répondons avec automatisme: « on y pense ». En vérité la réponse est « on pense jour et nuit depuis pas mal d’années ». Mais dans ce genre de cas il vaut mieux savoir se taire…

En quatre ans j’ai fait ma petite liste des bourdes et des méchancetés qui ont été dites ou faites par les personnes de notre entourage. Attention top 10!

Numéro 10: « C’est dans la tête »… Celle-ci je l’ai entendu un million de fois.

  • « Le varicocèle de mon homme et le fait qu’il ai très peu de spermatozoïdes et qu’ils sont soit trop morts, soit trop difformes, soit qu’ils ne peuvent pas se déplacer, tout ça c’est dans ma tête à moi? « 

Numéro 9: « Vous êtes encore jeunes ».

  • « Oui j’ai 27 ans et mon homme 29. Oui nous sommes jeunes pour un parcours PMA. OUI, nous aurions souhaité avoir ce premier enfant il y a quatre ans. NON, nous n’avons pas envie d’attendre plus longtemps et nous n’avons pas envie d’entendre que nous avons le temps. »

Numéro 8: L’histoire de la femme du cousin de la soeur de la voisine de je-ne-sais-qui a fait 4 FIV et est tombée enceinte naturellement après l’arrêt du traitement.

  • « Oui les miracles existent, ça arrive. Mais ça arrive très rarement: une chance sur je-ne-sais-combien-de-millions ou de milliards. Ca fait une chance quand même, oui. Mais n’empêche que les statistiques ne jouent pas en notre faveur. Alors si vous voulez prier pour moi ne vous gênez pas. Pour ma part je vais me tourner vers la médecine. »

Numéro 7: La femme enceinte et qui n’est jamais contente. Celle-là je l’aime bien: je croise Bidulechouette, la femme de mon copain Bidulechose. Elle est d’humeur massacrante, comme d’habitude. Bidulechouette n’est jamais contente mais depuis qu’elle est enceinte c’est le summum. Bref, à cette époque elle était enceinte de 3 ou 4 mois c’était le début de l’hiver. Je la complimente sur sa très jolie veste, voilà sa réponse: « Je la mets pendant que je peux encore. Tu te rends compte, je vais devoir acheter un manteau juste pour cet hiver, ça va faire des frais. Et quand le bébé sera là ce sera pareil: il faudra acheter des fringues et tout »… Une pléiade de réponses se sont offertes à moi du genre:

  • « Tu sais que tu vas devoir le nourrir aussi cet enfant? »
  • « Ah bon, moi je croyais qu’il suffisait de lui mettre un coussin sous l’escalier et de le sortir de temps en temps »

Bref, j’ai juste hoché la tête d’un air de dire « comme je te comprends ma pauvre conne » (ce n’est pas ma faute, c’est Méchante-moi).

Numéro 6: Quand tes ami(e)s savent que tu entres en PMA, tu es la dernière au courant des grossesses des autres. On essaye de te préserver, de te mettre dans un cocon. Du coup ta copine Trucmuche t’annonce par un sms qu’elle est enceinte de quatre mois et tu te rends compte que Doudou et toi vous étiez les deux seules personnes à ne pas être déjà au courant.

Numéro 5: Un autre copine Machinchose: Première fois avec un « type », test de grossesse positif, IVG. Quelques mois plus tard, même « type », deuxième grossesse, deuxième IVG.

  • « Rien à ajouter »

Numéro 4: La discussion entre deux copines qui sont tombées enceinte au premier cycle. « Moi je ne comprends pas ces filles qui ne peuvent pas tomber enceinte, c’est pourtant simple il suffit de calculer ton cycle correctement. »

Numéro 3: « Tu veux que je te prête mon homme il est trop fort » dixit Machin et Machine qui ont aussi la chance de décrocher la deuxième place du classement. Sur ce coup j’avais envie de dire:

  • « Non merci, j’aimerais que mon fils soit beau, comme son père »

Numéro 2: Machin et Machine sont nos anciens voisins. Avant de venir vivre à deux pas de chez nous, Machine était une très bonne amie (à l’époque elle était en couple avec un autre homme). Quand elle s’est mise en couple avec Machin il ont voulu avoir un enfant rapidement histoire de compliquer encore plus leur petite vie déjà bien remplie (Machin n’a pas de boulot, il a un nouveau né d’une précédente union, ils sont en couple depuis environ 6 mois…). Un soir Machin et Machine sont venu chez nous et nous ont annoncé qu’ils attendaient un bébé. Summum de la délicatesse (ils connaissent bien notre situation) Machin se targue de sa virilité (je ne comprends pas vraiment le rapport entre performances sexuelles et facilité à se reproduire). Nous apprenons ensuite qu’ils le savent depuis le jour même (Méchante-moi pense qu’une fausse couche ça arrive). S’en suivent des heures de discussion et de bons conseils pour booster notre fertilité: positions sexuelles, prise de température, meilleur suivi des cycles féminins… Bref, en fin de soirée je n’avais qu’une envie: que ces gens dégagent de chez moi! Le morveux de Machine vient d’avoir un an et même si Machine essaye de jouer les amies en envoyant un message tous les trois mois, quelque chose entre nous ne pourra plus jamais être réparé.

Numéro 1, palme du jury: le don de sperme. Je vous explique: il y a deux ans, grosse bringue pour mes 25 ans. Pour l’occasion j’invite mes ami(e)s plus ou moins proches. Parmi eux des collègues d’un ancien boulot avec qui j’ai gardé de bons rapports (ce n’est pas pour autant qu’il connaissent la situation. Ils savent seulement que nous voulons un enfant depuis longtemps et que ça tarde un peu). Ce jour là j’avais fait un gros effort de déco en créant un jardin fleuri comme chemin de table. Plantées dans mon rouleau de pelouse synthétique des gerberas, chacune dans une petite fiole d’eau. En fin de soirée, les anciens copains de boulot trouvent un petite blague de bon goût: ils remplissent une des petites fioles avec de la mayonnaise et me la tendent en rigolant « on a fait un don pour toi ». JOYEUX ANNIVERSAIRE. Je suis restée sans voix. Mon père était derrière eux, je l’ai vu serrer les dents et se taire…

Publicités

8 réflexions sur “Avec tact

  1. heu … comment es tu restée calme face a la n°1? je n’aurai pas pu.
    Je te tire mon chapeau, pour avoir pu rester calme

  2. Disons que je ne m’y attendais vraiment pas et que sur le coup je n’ai pas réagi (valait mieux finalement). J’ai juste regardé mon père qui était en face de moi. Ce qui m’a fait le plus de mal c’était qu’il ai dû assister à ça: mon Papa c’est vraiment la personne que j’admire le plus au monde pour toutes ses réussites. Mon Papa on n’y touche pas! (Maman non plus d’ailleurs!)

  3. Désolée je prends le train en marche, mais wahoo ton numéro 1 il est juste à couper le souffle de méchanceté… il y en a quelques-uns auxquels on a toutes eu droit mais ton numéro 1 j’en reviens toujours pas !!!

  4. Bonjour Alice,

    Je découvre ce soir ton blog, que je reprends depuis le début. Je ne vais peut-être rien t’apprendre, mais on ne sait jamais, comme tu parles d’un varicocèle chez ton mari … Sais tu qu’il existe une opération pour cela ? Je ne sais pas exactement ce qu’il en est, mais un couple d’amis avait ce pb, lui s’est fait opérer, 2 mois après elle était enceinte naturellement (après 2 ans d’essai avant l’opération). En espérant que ça puisse vous être utile … Bon courage en tout cas pour la suite, je croise les doigts pour vous.

  5. Et oui, certains ne se doutent pas de la peine qu’ils peuvent causer et veulent faire les petits rigolos.
    Cécile, nous avons consulté un chirurgien mais il nous a conseillé de ne pas opérer. Il a dit que les effets n’étaient pas cliniquement prouvés et que ça pouvait très bien ne rien améliorer. Bref, en gros il nous a carrément déconseillé.

    • Bonjour Alice,

      Oui je sais certains le déconseillent, mais c’est loin d’être le cas de tout le monde. Honnêtement, à votre place, je chercherai à avoir d’autres avis. Pour revenir sur le cas de mes amis, le gynéco de mon amie était contre, le deuxième médecin qu’ils ont vu (je ne sais pas quelle spécialité ….) leur a dit d’essayer : apparemment l’opération est sans risque, dure une journée et n’est pas du tout douloureuse. Il n’y a effectivement qu’environ 50% de chances qu’il y ait une amélioration, mais c’est déjà énorme je trouve non ? Pardon si tu trouves que j’insiste trop alors qu’on ne se connait même pas, mais c’est juste que je connais un petit bonhomme de 1 an qui est la preuve vivante que cette opération peut être super bénéfique, avec des effets négatifs bien moins grands qu’une FIV, alors je trouve ça dommage qu’on ne vous la conseille pas … En tout cas je vous souhaite à nouveau une belle réussite pour votre projet bébé, et pardon pour le roman !

      • Pas de souci pour le roman 🙂
        En réalité, au moment où il était question d’opérer mon homme (juste avant la PMA) nous avons été trimballés de médecins en médecins (certains étaient pour l’opération ,d’autres contre). Au bout d’un moment nous avons été lassés de la situation et nous sommes allés voir le gynéco spécialiste en PMA qui nous suit actuellement. Il nous a dit que la priorité était d’entrer en PMA pour espérer une grossesse rapide (ok c’était il y a un an…). Nous n’avons pas fait une croix définitive sur l’opération mais nous avons suivi SuperDoc qui nous proposait de prendre la situation en main avec des solution concrètes (d’abord IAC).
        Je pense que mon mari sera opéré un jour, mais vu que mes ovules sont un peu pourris aussi nous n’avons malheureusement que très peu de chances d’avoir une grossesse naturelle même si la situation spermiologique de monsieur s’améliore.
        En tout cas affaire à suivre…

        Et toi Cécile, tu es en PMA également?

Envie de me dire quelque chose?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s